C’est grâce à Voiles Sans Frontières (VSF) que nous avons pu ajouter une nouvelle dimension pédagogique à ce voyage : la mise en place d’un partenariat scolaire avec Djirnda, une école du Siné-Saloum.

Le Siné-Saloum est une partie enclavée du Sénégal accessible essentiellement par la mer. Depuis 1997, VSF organise des missions médicales, des échanges éducatifs et finance des micro-projets dans cette région dont les habitants accèdent difficilement à l’eau et à l’électricité.

La section « pédagogique » de VSF est animée dynamiquement par Max, Nathalie et Gwenaelle.

Elle poursuit plusieurs objectifs :

  • Améliorer l’éducation des élèves du Sine-Saloum ainsi que leurs conditions d’accueil dans leurs établissements scolaires.
  • Créer des échanges et des liens entre élèves et enseignants sénégalais et français.
  • Sensibiliser les élèves aux différences de cultures et  de modes de vie.
  • Participer activement à l’éducation au développement et à la solidarité (EAD , EAS) en France.

C’est dans ce cadre que nous nous sommes fixés une triple mission :

  1. Monter un partenariat scolaire entre une école d’Antibes et l’école de Djirnda
  2. Financer l’amélioration des équipements scolaires de l’école (j’espère que vous participerez!)
  3. Auditer les micro-projets en cours dans la région et identifier d’éventuels nouveaux besoins

Merci à toute l’équipe de VSF pour son soutien logistique, ainsi qu’à la famille Lefur et la famille Leconte pour leurs conseils.

Classe de Djirnda – Siné-Saloum – Photo Le Fur – 2010