Sur un catamaran de voyage, on consomme beaucoup d’énergie par rapport à un voilier qui fait une sortie à la journée. En navigation, le besoin en énergie est presque deux fois plus important qu’au mouillage. Pourquoi?

Les principaux groupes de consommateurs sont :

- Les éclairages intérieurs et extérieurs : lampes, feux de navigation ou de mouillage
- Les équipements de confort : frigos, chauffe-eau, dessalinisateur, hi-fi
- L’électronique de bord : équipement de navigation, ordinateur

Lors d’un tour de l’atlantique, les navigations durent entre 2 et 20 jours. L’utilisation des éclairages et des équipements de confort est à peu près la même qu’au mouillage (c’est à dire ancré dans une baie). En revanche, les instruments de navigation sont allumés quasiment 24h/24.

L’énergie produite et consommée se mesure en Ah (Ampère-heure) correspondant à la quantité de courant à fournir chaque jour.
Au total j’ai estimé sur Slowmotion que notre besoin quotidien (sur 24h) serait de 170 Ah au mouillage et 320 Ah en navigation.

Pour optimiser ce bilan, l’idéal est d’abord de consommer moins :

- Éteindre les lumières ou instruments non véritablement utiles
- Remplacer les ampoules classiques par des LEDs
- Rester simple : ne pas multiplier les appareils de confort voraces en puissance

Tu auras remarqué que les mêmes réflexes réduiront sensiblement ta facture EDF, ainsi que la pollution planétaire au passage.

Cependant, la simplicité à ses limites et il nous faut être capable de produire et de stocker suffisamment d’énergie pour les besoins du bord.

(suite et fin au prochain épisode : produire de l’énergie pour le bord).