Ce WE nous avons sauvé un pied de cochon d’une mort certaine par infection et cassé des cotes à des mannequins en plastique nécessitant une réanimation d’urgence. C’était l’indispensable stage ATMSI « APPRENTISSAGE aux TECHNIQUES MEDICALES en SITUATION d’ISOLEMENT » réalisé en collaboration avec l’association STW et IEFSante. J’hésitais un peu à m’inscrire. Non seulement je n’hésite plus, mais je le recommande vivement tellement les gestes et notions apprises peuvent faire la différence entre la vie et à la mort…

Mamdali, médecin urgentiste, passionné et dynamique nous a tenu à l’écoute 2 jours complets pour faire de nous des gens capables d’opérer les gestes d’urgence qu’imposerait une situation médicale grave, puis de devenir les yeux et les bras d’un médecin au bout du téléphone satellite.

Je ne te cache pas qu’au début du stage, devant le catalogue des horreurs médicales évoquées, on se met à douter … est-ce vraiment raisonnable de partir? La vie urbaine est si rassurante, les secours arrivent si vite en cas de problème. Puis la formation apprend à distinguer une urgence vitale d’un simple bobo et on finit par reprendre confiance. Conclusion : ce stage devrait faire partie de l’éducation obligatoire, cela sauverait des vies, permettrait d’avoir plus de discernement dans l’utilisation des médicaments et diminuerait le trou de la sécu.

Et voilà, après une petite injection de xylocaine pour atténuer la douleur,  la plaie est suturée … sur un pied de cochon.