2 août! Voilà un mois pile que nous sommes partis. 566 miles de parcourus. Ce n’est pas énorme. Nous nous acclimatons doucement. Il faut dire aussi que les Baléares ont des arguments pour nous garder un peu. Slowmotion a sillonné les côtes minorquaises durant cinq jours avant de gagner Majorque à la faveur d’un vent portant.

La fatigue de la petite traversée depuis Palamos s’est rapidement dissipée tant l’atmosphère de Minorque est propice à la sieste!
Sautant de « Cale » en « Cale » (Calanques), nous avons rejoins Ciudadella, la deuxième ville de l’île. La côte est criblée de grottes et certaines calanques abritent mêmes des maisons troglodytes. Il règne à Ciudadella une atmosphère paisible et indolente. Au programme : lessives, avitaillement, farniente dans les squares et déambulation dans les ruelles ombragées de la vieille ville.

Qui reconnaitra le style de ce château dans la baie de Pollensa?

Moins de 5h ont été ensuite nécessaires pour parcourir les 35 miles nous séparant de Majorque afin d’atterrir dans la magnifique baie de Pollensa au pied d’un château de style greco-romain (!). Passage obligé à la « cala colodar » qui abrite un canyon de toute beauté dans le prolongement de la calanque. Nous écrivons aujourd’hui du petit port de Soller qui a le bon gout de laisser filtrer quelques ondes wifi captées à l’aide de mon antenne spécifique (j’y reviendrais lors d’une petite note technique pour les navigateurs).

Cala Colodar, précédent le Torrent de Pareis (cf photo de la page d’accueil).

Hier, virée à Palma de Majorque, la capitale, en empruntant un pittoresque petit train du 19ème siècle qui serpente dans les montagnes de la côte ouest de Majorque pour nous laisser en pleine ville. Palma n’a pas grand chose à envier à Barcelone.

Café à Palma. Je recommande le Gazpatcho (cf photo dans l’album).

15h. Je vous laisse pour aller déjeuner! Eh oui, nous avons pris le tempo espagnol!

Prochain article spécial « copinautes » : comment s’occupent les enfants sur le bateau? (thème très demandé récemment).

A bientôt.

Quelques photos à jours sur l’album Flickr.