Nous imaginons que vous avez tremblé devant l’indicible drame qui nous a frappé avant hier en arrivant sur l’Espagne : la casse du vit de mulet, rendant inopérante l’utilisation de notre grand-voile. Et bien, pour une poignée d’euro, et plus rapidement que je le pensais, un artisan du port d’Almérimar nous a confectionné un nouveau vit de mulet. C’est réparé!

Un petit complément d’information pour les propriétaires de Nautitech. L’axe n’a pas cassé en lui-même. Il est simplement tombé sur le pont suite à la casse de la petite vis qui le retenait sur sa partie supérieure. Cette petite vis n’était pas remplaçable facilement car le trou s’était agrandi (cela ne « vissait » plus) et la vis avait une forme particulière.
En observant d’autres catamarans présents sur le port, j’ai préféré opter pour un autre système : un simple axe en inox surmonté d’un anneau et boulonné en bas. J’ai fait scier une partie de la pièce (cf photo) et confectionner la vis adéquat. Cela me parait plus simple et plus facile à remplacer en cas de casse (d’ailleurs, pour 3 fois rien, j’en ai fait faire deux). L’avenir nous le dira.

Nouveau vit de mulet (avant la pose des joints et de l’écrou).