Je suis né le 4 aout 1973 à Paris. Paris est la capitale de la France. La France appartient à cette péninsule européenne qui rassemble les pays qui, grâce à leur esprit guerrier et leur avance technologique, ont dominé le monde pendant 500 ans entre la fin du 15ème siècle et le début du 20ème. Volant la main d’oeuvre en Afrique, ils ont conquis l’Amérique et organisé un commerce lucratif et parfois sans scrupule avec le monde entier. Plus tard, à la faveur d’une guerre « mondiale », les Etats-Unis, colonie occidentale, ont pris le pouvoir et contrôlé une grosse partie de la planète grâce à leur génie financier et marketing, leur puissance militaire et leur capacité décomplexée de manipulation geopolitique.

Même si ça sent un peu la fin de règne, le monde occidental a encore de beaux restes.

Nos parents respectifs à ma femme et moi nous ont payé de bonnes études. Cela nous a permis d’avoir de bons emplois dès le début de notre vie professionnelle.

Sans presque rien faire, cela nous place parmi les 5% les plus riches de la planète.

Nous voilà avec notre catamaran entre Tenerife et La Gomera à observer les globicéphales, un verre de bière fraiche dans la main gauche et un pot d’olives fourrées aux anchois à portée de la main droite.

Confortablement allongé sur le trampoline de Slowmotion, je pense à tout cela.

Quelle chance, quel pouvoir, quel bonheur, quelle liberté.

Quelle responsabilité.

La phase européenne de notre voyage prend fin dans quelques jours.

Dakar, nous voilà.

A deux reprises, nous croisons des globicéphales entre Tenerife et La Gomera