Salut Lecteur. C’est depuis notre mouillage de Saint Pierre en Martinique que je te livre ce petit diaporama sur l’île de Gorée au Sénégal, à la demande de Sylvie qui aborde le sujet en classe. Saint Pierre a été une plaque tournante du commerce triangulaire au 17ème siècle. Avant sa destruction complète par la majestueuse montagne pelée qui toise la baie, partaient de ce bourg, alors florissant, les cargaisons de tabac, de sucre, de vanille et d’épices à destination de l’Europe conquérante (il semblerait que l’époque ait un peu changée…).


St Pierre et la Montagne Pelée

Mais revenons à l’île de Gorée, courte visite d’une journée à notre retour du Sine Saloum. Et pourtant, quelle claque!! Cette île agit comme une loupe sur un passé qui ne parait pas totalement révolu. Les générations actuelles de Sénégalais nous promènent gaiement dans ce dédale de petites rues fleuries et évoquent un drame dont ils tiennent nos ancêtres responsables sans nous en rejeter la responsabilité aujourd’hui. Leur rancoeur se dirige plutôt vers leurs élites, complices de l’ex et du néo colonisateur. Parfois, malgré l’extrême gentillesse et la joie de vivre de la population nous avons l’impression d’être à l’intérieur d’une cocotte-minute qui menace d’exploser si les puissances occidentales (et maintenant asiatiques) ne lâchent pas du lest dans leur exploitation abusives des ressources locales.

La proximité de l’élection présidentielle au Sénégal fin février, ranime les débats et ravive leurs espoirs de changement, teintés pourtant d’un certain fatalisme tranquille.

A vous de juger.

Le diaporama :