Tout commence par un rêve. Celui de traverser l’Atlantique à la voile.
Pourquoi ce rêve?
Autant se demander pourquoi vivre?
Pourquoi pas?
Chiche!

A l’époque, je dirige un éditeur de logiciel à Sophia-Antipolis dans le sud de la France. J’ai créé cette entreprise 10 ans plus tôt. L’aventure a été passionnante et je ne me rappelle que les bons moments que j’ai passé avec mes collègues de travail. Mais il est temps de passer à autre chose. La possibilité de vendre l’entreprise en 2009 m’a immédiatement ouvert la fenêtre d’opportunité que j’attendais pour réaliser ce rêve qui m’habite depuis si longtemps : faire le tour de l’Atlantique et retourner à New York à la voile. Pourquoi New York? Parce que nous y avons habité presque 2 ans avec ma femme, Perrine en 1998, et parce que l’entrée à la voile dans cette ville fascinante fait figure de moment mythique dans mon imaginaire de marin (et il le sera réellement!).

Avec Perrine, nous avons au moment du départ 3 enfants : Soline (9 ans), Anatole (7 ans) et Augustin (4 ans). Perrine travaille dans une grosse entreprise et peut prendre une année sabbatique. Les enfants sont jeunes. C’est le moment de partir!

Les premières photos de cette série de souvenirs de voyage se situent un peu après l’achat du bateau en octobre 2010 : Un catamaran Nautitech 40.2 de 2008, acheté à la Grand-Motte à une famille qui vient de boucler son tour de l’Atlantique également. Nous le sortons à sec à Port Leucate pour faire le carénage et la révision complète du bateau. L’hiver sera consacré aux premières navigations dans le sud-ouest de la France : St Maries de la Mer, Sète, Port Vendres et Collioure.
En janvier 2011, avec quelques amis, nous convoyons le bateau jusqu’au Port de St Raphaël dans le Var où il sera à quai pour 6 mois de préparation intensive avant le grand départ. C’est une période de grande convivialité nautique avec les amis et la famille. Nous recevons beaucoup d’aide de la part des uns et des autres. De grands moments de bonheurs qui en annoncent beaucoup d’autres par la suite. Et comme chacun sait : le bonheur ne vaut que si il est partagé.

Ce blog ouvre le 14 mars 2011 sur une chanson qui représente notre désir de ralentir un peu et de prendre le temps de vivre. Ce sera une des grandes leçons de ce voyage. Une des grandes leçons de « Slow Motion », qui sera le nouveau nom du bateau.